Les commerces de Nogent le Bernard

Catégories : Commerce et Artisanat.

Une page d’histoire sur les commerces de Nogent le Bernard depuis le milieu du siècle dernier.

nogent-commerces

La Graineterie et l’hotel Saint-Jacques à Nogent le Bernard

Dans les annees 1950

Nogent le Bernard comptait un certain nombre de commerces, 2 hotels restaurant, 1 bar tabac, 2 boulangers, 3 epiciers, 1 epicier ambulant, 1 electricien, 1 quincaillier, 1 menuisier, 1 menuisier charpentier, 1 marechal ferrant, 1 coiffeur, 1 mecanicien et vente de carburants, 1 veterinaire, 1 inseminateur, 2 charcutiers, 2 bouchers charcutiers.

Les bouchers charcutiers equipes de garde manger mis dans une voiture d’epoque allaient en campagne deux a trois fois la semaine vendre leurs produits de fabrication artisanale pendant que leur epouse aidee de leurs apprentis et ouvrier vendaient en boutique de village. Les betes (bœuf veau porc) achetées dans les fermes du village etaient abattues chez ces artisans, puis ces animaux etaient visitees par le veterinaire du village pour controler l’abattage puis estampiller les viandes et fournir des documents necessaire pour la comptabilite et d’ eventuels controles au près des fraudes , en fait toute l’activite du metier se faisait sur place dans le village.

Les mises aux normes au fil des années

L’obligation des mises aux normes sont apparues petit a petit, interdiction de tuer les animaux sur place, un abattoir municipal s’est ouvert a Bonnetable à 7 /8 km environ ainsi le veterinaire n’avait plus a estampiller les betes tuees, bien entendu c’était des frais supplementaires pour le commercant, un camion avec vitrine refrigeree devenait obligatoire pour faire des tournees en campagne, l’ endroit pour detailler la viande devait etre climatise , l’ endroit pour fabriquer devait lui aussi etre a part et climatise , separes les produits crus des produits cuits, un local prevu pour toutes les cuisons, Ainsi, beaucoup d’amenagements supplementaires beaucoup de frais pour des artisans , commercants de village de campagne, et quelque fois manque d’espaces pour satisfaire a toutes ces obligations.

La campagne change de visage

La Boucherie Fortin de Nogent le Bernard

La Boucherie Fortin de Nogent le Bernard

La population en campagne commencait a diminuer , de moins en moins de petites fermes , car elles aussi subissaient de nouvelles mises aux normes, le personnel de la campagne allait travailler a l exterieur ; l’exploitation des terres etaient reprises par des cultivateurs qui souhaitaient s’agrandir puis les batiments etaient vendus , restaures en maison d’habitation ou comme residence secondaire. Ceci a permis une desertification moins importante et en meme temps donnait du travail aux artisans et commercants locaux.

Nogent toujours aussi vivant

Malgre cela, beaucoup de choses evoluait, le grande distribution s’installe , les moyens de locomotion plus facile, la campagne se de depeuple mais des pavillons se construisent autour du village sur des terrains qui auparavant etaient occupes par le betail des cultivateurs. Ainsi actuellement nous avons une ecole , une maison familiale, une maison de retraite, un foyer logement, une epicerie tabac, une boulangerie, une coiffeuse, un mecanicien, un macon, un menuisier charpentier, un ferronier d’art, un electricien, un boucher charcutier fabricant toujours ces produits dans des locaux aux normes, il maintient livraison a domicile tous les jours, et vente au cœur du village dans une boutique agrable pour acceuillir la clientele qui trouve de la viande de bonne qualité et des produits maison fabriques de facon artisanale.

Voila pourquoi Nogent le bernard est un village de campagne agreable a vivre avec tous ces commercants et artisans qui sont prets a subvenir aux demandes des clients.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à visiter notre page dédiée à l’economie locale de Nogent le Bernard.